Comment fixe-t-on un dentier sur des implants ?

Appareil dentaire clipsé sur implant

Vous souhaitez avoir des dentures avec un effet naturel et parfaitement aligné, il vous est alors conseillé de privilégier la mise en place d’un implant dentaire. Il s’agit entre autres d’une vis que les dentistes insèrent dans l’os de la mâchoire pour supporter les dentiers. Dans ce sens, il sert en quelque sorte de « racine dentaire artificielle » qui permet de soutenir une « prothèse implanto-portée ». Une fois que l’os de la mâchoire est totalement cicatrisé, permettant à l’implant de rester stable, une prothèse dentaire sur-mesure est par la suite fabriquée pour s’y installer. Pour information, le type d’installation des implants dépend en général du nombre de dentiers à poser.

L’implant unitaire pour la fixation d’un seul dentier

Vous avez perdu une de vos dents pour des raisons quelconques, il convient ainsi d’opter pour la fixation d’un seul dentier à l’aide d’un implant. Ce Type d’intervention consiste notamment à visser ou à fixer une simple couronne artificielle en céramique ou en métal dans l’implant. Vous aurez comme résultat un remplaçant, plus précisément une dent artificielle qui ressemble parfaitement à vos dentures naturelles. Dans certains cas, l’implant peut supporter un ou deux dentiers en fonction de l’alignement de vos dentures. Après la pose du dentier, vous pouvez remarquer que la nouvelle dent devient plus blanche par rapport à l’ancienne et aux autres dents. De ce fait, il est recommandé de procéder à un blanchiment entier d’appareil dentaire clipsé sur implant. Pour ce faire, il vous suffit de demander à votre dentiste quelques séances d’entretien régulier de vos dentures. Cela vous permet certes d’avoir des dentiers parfaitement identiques et tous blancs.

 4 implants pour la fixation d’un dentier entière

La technologie actuelle utilisée dans la chirurgie dentaire permet de fixer de manière permanente une couronne dentaire complète sur seulement 4 implants. On fait ici référence à la technique « All-on 4 ». La fixation se fait au niveau du maxillaire et aux mandibules. Vous devez être complètement édenté sur les deux mâchoires pour bénéficier de cette méthode de fixation. En outre, la technique peut être adoptée par un dentiste et elle se porte sur un faible volume osseux des mâchoires. Ainsi, il ne demande en aucune manière une greffe osseuse au préalable, sauf dans le cas d’une malformation osseuse.

Le secret de cette technique de fixation d’un dentier entière par 4 vis est l’insertion des deux vis postérieures à un angle de 45 degrés dans la partie osseuse de la mâchoire. Ce qui leur donne par la suite une grande stabilité. Par ailleurs, la pose des vis et de la prothèse dentaire s’effectue dans un cabinet dentaire ou chez un chirurgien spécialiste de la zone buccale. Toutefois, l’intervention par la technique « All-on-4 » est moins douloureuse et la période de traitement est plus courte que celle de la pose par implant unitaire. De plus, le coût d’une telle intervention chirurgicale dépend du nombre de vis nécessaire pour supporter les dentiers. Comme avec la pose d’un seul dentier, vous devez également procéder à une séance de blanchissement entier pour avoir des dentures totalement identiques et un beau sourire à l’issue de l’intervention.

Plusieurs implants pour la pose d’un dentier complet

Bien que 4 vis puissent être aisées pour supporter une prothèse dentaire complète, notamment avec la technique All-on-4, il est souvent recommandé de procéder à l’installation de 5, 6, 7, 8, 9 ou 10 implants dans l’os de la mâchoire afin de supporter tout le dentier. Le nombre de vis nécessaires dépend dans ce sens de la quantité et qualité d’os, de la stimulation de l’os alvéolaire recommandée et de la stabilité recherchée. De ce fait, le professionnel de la santé buccodentaire procède à l’analyse de la résorption de l’os de la mâchoire avant de prendre une décision concernant le nombre de vis à poser. Habituellement, il installe 5 à 10 vis lorsque l’os semble plus détérioré ou bien quand la quantité de l’os alvéolaire est insuffisante. Quoi qu’il en soit, cette technique de pose permet de stabiliser la prothèse de manière permanente. L’appareil dentaire clipsé sur implant de l’os doit, pour sa part, être vérifié régulièrement afin d’éviter des problèmes au niveau de résorption osseuse. En général, on utilise 5 à 6 vis pour supporter des dentiers complets à la mâchoire du haut. Les prothèses posées à la mâchoire du bas exigent l’installation de 8 à 10 vis.

Consulter un médecin de garde à Lille
Trouver une pharmacie ouverte le dimanche près de chez soi