Le mal de dos, c’est le mal du quotidien !

Notons que près de 90 % des Français se plaignent d’être victimes du mal de dos, un chiffre assez élevé. Même chez les couches plus jeunes (18-24 ans), beaucoup affirment avoir été au moins une fois atteints par cette pathologie. Faisons un gros plan sur ce mal du quotidien français.

Qu’est-ce que le mal du dos

Pathologie se manifestant la plupart du temps chez les personnes du deuxième âge, le mal au dos est caractérisé par une douleur musculaire au niveau des parties lombaires du corps humain. Selon les nerfs touchés, la douleur peut être lancinante, aigüe, modérée, passagère ou chronique, dans ce dernier cas, on dira qu’on souffre d’une arthrose du dos.

Dans la plupart des cas, ce sont les mauvaises positions que nous donnons à notre colonne vertébrale qui entraîne l’apparition du mal de dos musculaire. En effet, les dos voutés devant écran, le syndrome de la souris pourra provoquer l’apparition d’une hernie discale plus ou moins grave. Il faut que chacun prenne conscience des risques que l’évolution technologique puisse entraîner mal de dos et inflammation à la longue.

Comment soulager et apaiser une dorsalgie

Pour diminuer naturellement le mal de dos chez les patients souffrant  de lombalgie, de la maladie de forestier, etc., les médecins utilisent la thermothérapie. Cette science consiste à chauffer en des points précis les muscles douloureux. La chaleur réduit alors les influx nerveux entre le muscle endolori et le cerveau tout en favorisant la circulation du sang en ces points, ce qui apaise la douleur !

Une autre méthode naturelle utilisée par les ostéopathes pour atténuer une discarthrose est l’électrothérapie. Le principe consiste à bloquer la transmission de la douleur vers le cerveau par le biais d’un courant électrique de faible tension appliqué sur un point donné. Il est à noter que cette application libère aussi de l’endorphine, une hormone capable de neutraliser naturellement la douleur, au même titre que la morphine !

Comment prévenir et éviter le mal de dos ?

Obtenues par une contraction des muscles liée au port d’une charge trop importante ou à une mauvaise posture, les douleurs dorsales comme le lumbago, etc. peuvent être évitées aisément. Quelques gestes simples et efficaces peuvent le prévenir. Il faut éviter le port de fardeaux trop pesants, pour prendre ou déposer les fardeaux sur le sol, pliez les genoux au lieu de courber le dos.

Chacun devra aussi pratiquer régulièrement un exercice physique approprié à son âge. Les conseils d’un coach sportif aident à évincer divers inconvénients comme le pincement discal ou le spondylolisthésis, fléaux qui ravagent notre épine dorsale. Il est fortement conseillé de boire abondamment au cours d’une activité sportive pour compenser les pertes en eau dues à la sudation. Suivre une alimentation équilibrée et exempte de tout excès va nous permettre d’avoir moins de surpoids, facteur essentiel favorisant le mal de dos.

Quelles sont les différentes douleurs musculaires ?
Comment reconnaître les douleurs neuropathiques ?