Quels sont les traitements médicaux insolites toujours utilisés ?

Si aujourd’hui la médecine moderne permet de comprendre les bases fondamentales d’un traitement thérapeutique, il existe jusqu’à notre époque des traitements médicaux non conventionnels qui sont pratiqués grâce à leur efficacité. Découvrez quelques-uns de ces traitements qui ne sont pas toujours faciles à croire.

Des traitements insolites pour guérir les pathologies atteignant la tête

Utilisées comme un traitement médical dans la médecine chinoise, les feuilles brûlées de moxa permettent de traiter toutes les pathologies de la paralysie faciale à l’atrophie du cerveau. Le principe consiste à mettre des rouleaux de feuilles de moxa séchées brûlées sur la bouche, les oreilles ou les joues. La fumée inhalée par le patient va alors engendrer la restauration du Qi (ou énergie vitale) du patient.

La trépanation, pratique médical peu utilisée de nos jours, consiste à percer un trou à l’arrière du crâne pour soulager la pression crânienne. Si les techniques ont changé depuis le temps, cette méthode est cependant encore utilisée pour soulager les migraines causées par l’hématome sous-dural ou l’accumulation de sang sous le crâne.

La thalidomide et la thérapie par électrochocs

Dans les années 50, la thalidomide était prescrite pour soulager les nausées matinales chez les femmes enceintes, mais il s’est avéré qu’elle engendre des malformations chez le fœtus, d’autant plus qu’elle a été considérée comme une drogue, d’où son appellation : sédatif du diable, en ces temps. Aujourd’hui, ce médicament a été approuvé de nouveau par la FDA comme étant un médicament très efficace pour traiter le cancer de la moelle osseuse.

Apparue en 1938, la thérapie par électrochocs ou ECT consiste à provoquer une crise chez les patients à l’aide d’un choc électrique. Sous cette forme, elle a été abandonnée en raison des effets secondaires qu’elle occasionnait chez les patients (douleurs musculaires, confusion, etc.). Ceci étant, grâce à la médecine moderne et les études réalisées en la matière, ce traitement est de nouveau pratiqué pour traiter les dépressions chroniques. Notez cependant qu’elle reste toutefois interdite dans plusieurs pays.

La lobotomie

Apparue en 1930 et considérée comme un traitement au summum de la barbarie, la lobotomie consiste à séparer le lobe frontal au reste du cerveau afin de traiter la schizophrénie et différentes maladies mentales. Considérée comme l’une des pratiques les plus controversées de l’histoire de la médecine, elle sera supprimée en 1950 et remplacée par les médicaments et drogues.

Notez toutefois que cette pratique est encore d’actualité sauf qu’au lieu de lobotomie, on l’appelle aujourd’hui la lobectomie. Elle est généralement utilisée pour traiter les cas extrêmes d’épilepsie.

Quels sont les bienfaits et les utilisations des huiles de massage ?